Un Bonnet pas si loose que cela

de | 18 février 2018
Un Bonnet pas si loose que cela

Un Bonnet pas si loose que cela

Au départ ce bonnet devait être du genre loose, slouchy ou encore beanie, vous savez ce type de bonnet un peu long qui se casse au sommet pour retomber sur l’arrière. Malgré mes recherches sur le net, je n’ai pas encore trouvé le bon modèle. Pour réaliser celui-ci, je m’étais basée sur le modèle Astrid en fausses côtes anglaises proposé dans la tricothèque de Drops. Le souci, c’est que finalement, ce type de côtes, plutôt épaisses, ne favorisent pas un tomber naturel, le rendu étant un peu trop rigide à mon goût. De plus, les diminutions réalisées en jersey n’étaient pas top, j’ai finalement défait, raccourci la hauteur du bonnet et refait les diminutions en suivant attentivement les côtes de façon à ce que les diminutions se confondent harmonieusement à celles du corps du bonnet. Pas si simple à faire et difficile de trouver des tutos en français sur le net. J’y ai passé un peu de temps et après avoir bidouillé un moment, j’ai enfin trouvé la bonne combinaison.

Ce bonnet est tricoté en rond, à l’aide d’aiguilles circulaires n° 6 et du fil Idéal de Bergère de France, coloris Marin, utilisé en double.Un Bonnet pas si loose que cela

Fausses côtes anglaises : Pour réaliser ce point de fausses cotes anglaises lorsqu’on tricote en rond, il faut travailler sur un nombre de mailles multiple de 4 et répéter toujours ces 2 rangs :

  • Rang 1 : *Tricotez 3 mailles à l’endroit, tricotez 1 maille à l’envers*. Répétez de * à * jusqu’à la fin du rang (on finit le rang avec 1 m env).
  • Rang 2 : *Tricotez 1 maille à l’envers, tricotez 1 maille à l’endroit, tricotez 2 mailles à l’envers*. Répétez de * jusqu’à la fin du rang (on finit le rang avec 2 m env).

Réalisation 

L’échantillon que j’ai obtenu en tricotant avec des aiguilles N° 6 et doublant le fil Idéal étant de 16 mailles sur environ une vingtaine de rangs (j’ai pas eu le courage d’aller jusqu’à 10 cm…), j’ai donc monté 80 mailles pour réaliser ce bonnet et placé un marqueur sur ma 1ère maille pour bien repérer le début de chaque tour.Un Bonnet pas si loose que cela

Travailler en fausses côtes anglaises pendant au moins 20 cm. Ne pas oublier de déplacer le marqueur au fur et à mesure de l’avancement du tricot, sinon difficile de savoir à quel rang on doit reprendre lorsqu’on fait une pause.

Diminutions

Bidouillage nécessaire en fonction du nombre de mailles, il suffit de vérifier à chaque rang de diminution que le dessin de la côte reste bien dans la continuité et si nécessaire modifier la série. Pour ma part, j’ai diminué sur 8 rangs de la façon suivante :

  • Rang 1 :*2 m endroit ensemble, 1 maille endroit, 1 maille envers* (vérifier en tricotant que le dessin de la côte se poursuit bien)
  • Rang 2 : *1 m endroit, 2 m envers*
  • Rang 3 : *2 m endroit ensemble, 1 m envers*
  • Rang 4 : *1 m endroit, 1 m envers*
  • Rang 5 : 1 m endroit, 1 m envers, *2 m ensemble endroit, 1 m endroit, 1 m envers*
  • Rang 6 : *1 m endroit, 2 m envers ensemble*
  • Rang 7 : 1 m endroit, 1 m envers, *2 m ensemble endroit, 1 m endroit, 1 m envers*
  • Rang 8 : *2 m ensemble envers, 1 m endroit*

Au final, voici un bonnet pas si loose que cela. Pour le coup, un pompon bien rond et bien fourni réalisé à l’aide de deux cercles de carton est venu se poser à son sommet.

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *