Des récoltes mitigées au potager 2017

de | 10 septembre 2017
Des récoltes mitigées au potager 2017

Des récoltes mitigées au potager 2017

L’été arrive à sa fin et s’il reste encore des légumes sur les plants, il faut avouer que j’ai obtenu des récoltes mitigées au potager 2017. Hormis les tomates qui ont été abondantes tout au long de la période, il n’en a pas été de même pour les courgettes et les aubergines. Si, début juillet, les plants ont bien donné, j’ai vite constaté un net ralentissement. La faute à qui ou à quoi ? Le grand coupable est sans aucun doute le manque d’eau. La sécheresse a sévi tout l’été et la canicule a fait souffrir le jardin.

D’ailleurs, cette année je n’ai pas pu avoir de fraises. Elles ont systématiquement séché et brûlé tant les rayons du soleil étaient intenses. Il faut dire que dès le 15 mai on a eu des températures élevées et un printemps très sec. Juin a suivi avec des températures supérieures à 30°C. Pourtant, j’avais anticipé et essayé de bichonner mes fraisiers en les paillant. Mais cela n’a pas suffi ! Même l’arrosage au goutte à goutte effectué à partir d’une citerne n’a pas pu les sauver. J’aurais peut être dû mettre en place un ombrage ?

Après la sécheresse, j’ai affronté un deuxième problème avec les haricots verts. En effet, je n’avais pas suffisamment prêté attention à la gourmandise des lapins ni à leur hardiesse. Est-ce qu’un obstacle de 50 cm allait les empêcher de se régaler de jeunes, beaux et tendres plantules de haricots ? Bien sûr que non ! Ces jolis petits lapins que je pouvais voir détaler à chacune de mes arrivées au jardin se moquaient éperdument du petit grillage qu’ils sautaient allègrement pour aller croquer tout ce qui leur faisait envie. Un peu décontenancée au début, j’ai finalement rehaussé la clôture avec un grillage de 1 m de hauteur et recommencé mes semis. Ouf,  cela a marché ! Découragés, ils sont allés se nourrir un peu plus loin et mes haricots ont enfin pu pousser et cette fois c’est nous qui avons pu nous en régaler. A ce jour, il en reste encore à ramasser. Cool ! Mais est-ce que je vous ai dit que mes haricots verts étaient violets ? Et bien oui, il s’agit de la variété Velour qui en plus d’être dotée d’une couleur étonnante pour un haricot vert est d’une grande qualité gustative.

Des récoltes mitigées au potager 2017

Haricots velour

Des récoltes mitigées au potager 2017

1ère récolte de haricots velour

Un bon point pour les poivrons des landes qui ont super bien poussé sans aucun soin particulier. Il s’agit de petits poivrons verts étroits et longs qui virent au rouge si on les laisse plus longtemps sur leurs pieds. Ces poivrons des landes sont délicieux crus, coupés en petits morceaux pour agrémenter une salade mais on peut aussi les déguster seuls, à l’heure de l’apéro par exemple, il suffit de les laisser entiers pour prendre plaisir à les croquer. Sinon,  on peut aussi les manger cuits, sautés dans un fond d’huile d’olive, un régal !

Des récoltes mitigées au potager 2017

Poivrons des Landes

Des récoltes mitigées au potager 2017

Poivrons des landes et Lamuyo

Pour finir voici quelques courgettes, aubergines et tomates

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *