Un bonnet à torsades sans coutures et surtout bien douillet

de | 5 mars 2017
Un bonnet à torsades sans coutures et surtout bien douillet

Un bonnet à torsades sans coutures et surtout bien douillet

Intrépide ou inconsciente ? Rien ne m’arrête dans cette aventure du tricot en rond. Après l’expérience des gants, je poursuis et tente des points fantaisie jusque là jamais explorés : les torsades. Cela me semblait relativement barbare : tordre les mailles, les laisser en attente sur une aiguille auxiliaire… décourageant quoi ! Pourtant, j’avais tort, c’est en fait très simple. Sûr qu’au début, il faut prendre son temps et être attentive au glissement des mailles de l’aiguille gauche sur l’aiguille à torsades, ne pas les faire tomber -heureusement un crochet à portée de main vient vite à bout de ces mailles récalcitrantes- il a ainsi sauvé plusieurs torsades surtout lorsque l’on arrive aux dernières mailles de l’aiguille gauche, celles-ci sont très peu maintenues et ont la fâcheuse tendance à glisser d’un côté ou l’autre d’une pointe des aiguilles. Il faut donc, lorsque l’on tricote une torsade en bout d’aiguille, bien maintenir avec ses doigts une pression sur les deux mailles restantes pour éviter qu’elles ne filent. Après deux ou trois glissements, on comprend vite ce qu’il faut faire pour y remédier. Un peu de ténacité et on y arrive 😎 C’est vrai que la difficulté a été accrue du fait que je souhaitais faire ce bonnet en tricotant en rond avec des aiguilles double pointes. On peut se faciliter la vie en tricotant à plat, en aller-retours, avec des aiguilles ordinaires mais il faudra assembler le bonnet par une couture de haut en bas.Le prochain bonnet se fera avec des aiguilles circulaires, comme ça j’aurais expérimenté les deux possibilités pour avoir un bonnet à torsades sans coutures et surtout bien douillet.

Voici donc les différentes étapes de ce bonnet confectionné avec de la laine Bergère de France, Idéal, couleur Éléphant. L’échantillon réalisé dans le point à torsades avec des aiguilles N° 4 m’a guidé et c’est donc sur la base de 24 mailles pour 10 cm que j’ai choisi de monter 120 mailles. Il s’agit d’une taille Adule S.

Tout d’abord le matériel

  • 1,5 pelotes de laine (ici Idéal, Bergère de France, coloris Eléphant)
  • 1 jeu d’aiguilles double pointes N° 3,5
  • 1 jeu d’aiguilles doubles pointes N° 4
  • marqueurs

Points utilisés

Points cotes 2/2 : la bordure est réalisée en côtes 2/2, c’est-à-dire en tricotant alternativement 2 m endroit, 2 m envers.

Point fantaisie2 m end, 2 m env, 4 mailles endroit, 2 m env. Répéter cette série jusqu’au bout de l’aiguille en terminant par 2 m envers. S’agissant d’un travail en rond, on travaille toujours les mailles comme elles se présentent. Les 4 mailles endroits correspondent à la torsade. On travaille sur une succession de 6 rangs, c’est à dire que les torsades se font tous les 6 rangs.

Réalisation

Monter 120 mailles sur une aiguille double pointes N° 3. Tricoter le 1er rang en côtes 2/2: commencer par 2 m endroit et terminer le rang avec 2 m envers. Lors de ce 1er rang,  répartissez les 120 mailles sur 4 aiguilles double pointes : environ 30 mailles sur chacune. Pour ma part, je préfère terminer une aiguille par 2 m envers et continuer sur l’aiguille suivante par 2 m endroit, je trouve que c’est plus confortable ainsi, le passage du fil est plus facile et la tension plus régulière. Tricoter ces cotes 2/2 pendant 4 cm. N’oubliez pas de mettre un marqueur sur la 1ère maille de façon à pouvoir compter vos rangs et savoir donc où vous en êtes.

Prendre les aiguilles double pointes N° 4 et continuer avec le point fantaisie indiqué précédemment. Remonter le marqueur pour bien repérer le début du rang. Tricoter de façon identique les 5 premiers rangs et au sixième rang faites les torsades sur les 4 mailles endroit : glisser 2 m sur une aiguille auxiliaire ou à torsades, placer l’aiguille à torsades à l’arrière du tricot, tricoter les 2 m suivantes à l’endroit et enfin tricoter les 2 mailles de l’aiguille à torsades à l’endroit. Répéter toujours cette série de 6 rangs jusqu’à obtenir une hauteur totale de 23 cm. Je vous conseille d’utiliser un compteur de rangs ou alors de marquer vos rangs sur une feuille de papier, cela évite des erreurs, quand on est interrompue, on peut avoir du mal à savoir où reprendre.

Commencer les diminutions qui seront effectuées sur 8 rangs :

  • rang 1 : 2 m end, 2 m env ensemble, 4 m end, 2m env ensemble. (on tricote donc les mailles comme elles se présentent mais les mailles envers sont tricotées 2 à 2).
  • Rang 2 : tricoter les mailles comme elles se présentent
  • Rang 3 : 2 m end, 1 m env, 2 m end ensemble 2 fois, 1 m env. (on tricote toutes les mailles comme elles se présentent mais on tricote ensemble 2 à 2 les mailles endroit qui correspondent aux 4 mailles des torsades).
  • Rang 4 : tricoter les mailles comme elles se présentent
  • Rang 5 : 2 m end ensemble, 1 m env
  • Rang 6 : tricoter les mailles comme elles se présentent
  • Rang 7 : tricoter toutes les mailles 2 par 2 à l’endroit
  • Rang 8 : tricoter les mailles comme elles se présentent (tout à l’endroit)

Couper le fil, le passer dans une aiguille à laine et le passer dans les mailles restantes. Tirer, passer le fil à l’intérieur, l’arrêter et le couper.

A vous de choisir comment porter le bonnet, avec ou sans revers. On peut fixer le revers avec 4 points de couture invisibles à l’intérieur du revers répartis sur toute la largeur.

Et voici donc un bonnet à torsades sans coutures et surtout bien douillet. A votre tour !

 

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *