La véritable mouna pied noir

de | 13 février 2016
Mouna en cours de dégustation

La véritable mouna pied noir

La mouna, la véritable mouna pied noir, ce n’est que du bonheur et de l’amour à partager ! Il faut avoir goûté les mounas de ma mère pour s’en rendre compte, elle y mettait tout son cœur. Son plaisir à elle, c’était de voir nos yeux qui pétillaient de gourmandise au moment de la savourer. Pour l’apprécier totalement, il faut la déguster à l’heure du goûter avec un bon bol de café au lait. Plaisir gourmand garanti.

Vous avez de la chance, je vous livre ici « l’originale » que faisait ma mère :

L’originale

  • Ingrédients : 4 œufs + 1 jaune battu (pour dorer les mounas avant cuisson), 300 g de sucre, 1 verre d’huile + 100 g de beurre, 1 verre de lait, 1/2 verre de rhum, 1 orange râpée + son jus, 1 citron râpé, 1 paquet de levure de boulanger (l’hirondelle), 1,5 kg de farine, sel
  • Réalisation : Mettre la farine dans un grand saladier, faire une fontaine, ajouter la levure de boulanger délayée dans de l’eau ou du lait tiède, le sucre et tous les autres ingrédients. Pétrir la pâte, longuement, jusqu’à ce qu’elle ne colle plus aux doigts. Suivant la consistance, rajouter éventuellement un peu d’eau si la pâte vous semble trop épaisse et dure à pétrir ou au contraire un peu de farine si la pâte ne vous paraît pas assez consistante. Faire des petites boules ou couronnes et laisser gonfler. Il faut que la température de la pièce soit autour des 20° minimum sinon, la pâte aura du mal à lever. Avant de cuire vos mounas, faire une croix à l’aide d’un couteau, les badigeonner d’un jaune d’oeuf battu et parsemez avec du sucre concassé. Cuire à four chaud, il faut compter environ 20-35 minutes suivant la taille de vos mounas.

Mes mounas à moi 

  • Je triche un peu maintenant car je fais mes mounas avec ma machine à pain,  le pétrissage est grandement facilité et la mie de la mouna est plus aérée. J’utilise le programme « pâte levée ». Parfois, en fonction de ce que j’ai dans mes placards et frigo, je modifie les ingrédients. Par exemple, il m’arrive de remplacer le verre d’huile + 100 g de beurre par une plaquette de beurre de 250 g que je fais fondre, je mets 1 kg de farine pour 4 œufs mais réduis la quantité de sucre : 150-200 g maximum. Parfois, je ne mets que le zeste d’orange (attention Bio uniquement) et supprime rhum et citron.
  • Pour bien faire les boules, il y a une astuce qui consiste à ramener les bords de la pâte vers le fond. Je ne sais pas comment expliquer cela … En fait, il faut faire une boule, la prendre dans ses mains et tirer  les côtés vers le fond comme si on voulait les faire entrer au centre par en dessous… Pas très clair, hein ? Bon pas grave, suffit de faire des boules…

J’ai pris l’habitude depuis quelques années de confectionner des mounas à Noël pour en offrir à mes frangins. Normalement, la tradition est de faire les mounas à Pâques, comme d’ailleurs d’autres gâteaux tels que les rollicos ou buñelos, et symbolise la fin du carême.

Please follow and like us:
0

2 réflexions au sujet de « La véritable mouna pied noir »

  1. talou

    merci pour cette recette, il manque juste la fleur d’oranger pour moi, sinon très bien…

    Répondre
    1. Brigitte Auteur de l’article

      Merci Talou. La fleur d’oranger et moi on n’est pas très copines, mais pas de souci si on apprécie son parfum il ne faut pas hésiter à en mettre

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *