Viva España un sac marin aux couleurs de l’Espagne

de | 20 avril 2016
Viva España un sac marin aux couleurs de l'Espagne

Viva España un sac marin aux couleurs de l’Espagne

L’Espagne, c’est le thème annoncé pour l’anniversaire surprise de mon frangin. Pourquoi l’Espagne ? Tout simplement parce que c’est la terre d’origine de notre père qui est né en Andalousie, même s’il a quitté ce pays alors qu’il n’avait pas trois ans et l’a donc très peu connu. Ses parents avaient décidé de tenter leur chance en Algérie car la vie d’alors était très difficile dans cette région pauvre de l’Espagne. C’était un peu avant les années trente.

Dilemme ! quel cadeau lui offrir en lien avec l’Espagne ? Je réfléchis un petit moment, le temps que défilent dans ma tête des images symboles de ce pays mais très vite évacuées : taureau, flamenco, éventail, castagnettes, tapas (miam, que c’est bon), moulins à vent…  Un bouquin sur l’histoire de l’Espagne ? Non, pas possible, lui-même m’avait offert un roman historique il y a quelques années. Mais l’idée d’un bouquin fait son chemin…

C’est dans mon atelier de couture que j’ai trouvé l’inspiration : j’allais lui offrir un bouquin sur nos origines familiales, mais pied-noir celles-là, et l’emballage cadeau serait un sac aux couleurs de l’Espagne. J’avais entendu parler de la BD de Fred Neidhardt « Les pieds-noirs à la mer » dont le titre est en fait une reprise du slogan des dockers marseillais qui ne voulaient pas des rapatriés d’Algérie chez eux. J’étais sûre que cette vision, où se mêlent clichés, humour et paradoxes, notamment sur le racisme, allait lui plaire.

Contente d’avoir trouvé une idée originale, je me suis lancée !

Une des difficultés était de trouver des écussons pour décorer ce sac mais c’était sans compter sur la magie d’internet qui a encore opéré. Quelques jours plus tard, après avoir passé commande,  je recevais dans ma boîte aux lettres les badges que j’avais choisis :  le drapeau espagnol et le blason de l’Andalousie.

Pour le choix des tissus, j’avais dans mon stock tout ce qu’il fallait : similis-cuirs rouge et jaune, cordon rouge assorti, cotonnade rouge pour la doublure (faut avouer que mon stock comprend beaucoup de rouge, c’est ma couleur préférée) et molleton léger, type ouatine utilisée pour les travaux de patchwork. Petits accessoires à ne pas oublier : oeillets, anneaux pour la bandoulière et stop cordon.

J’ai en fait utilisé le modèle du sac marin pour le sport que j’avais réalisé deux mois plus tôt pour Clément et dont le tuto se trouve ici. J’ai modifié l’avant puisque j’ai choisi de plaquer une grande poche centrale sur laquelle j’ai appliqué les écussons. J’ai eu du mal à les coudre sur la poche, les écussons sont assez raides et les coutures avaient tendance à tirer, j’ai dû m’y reprendre à deux ou trois fois.

Viva España un sac marin aux couleurs de l'Espagne - Zoom poche avant Ecussons

Viva España un sac marin aux couleurs de l’Espagne – Zoom poche avant Ecussons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La doublure est molletonnée avec une ouatine légère du type de celle qu’on utilise pour quilter les patchworks, je l’ai fixée à la cotonnade par des coutures droites en suivant un quadrillage dessiné au préalable à la craie tailleur effaçable. Une poche intérieure zippée, fermeture éclair noire, complète le sac. Pour la fermeture, j’ai simplement apposé des œillets sur la bande supérieure dans laquelle un cordon rouge, muni d’un stop cordon coulissant, a été inséré.

J’ai confectionné une bandoulière en simili cuir rouge fixée à la base ronde du sac par un anneau passé dans une patte confectionnée également dans ce même simili cuir rouge.

Viva España un sac marin aux couleurs de l'Espagne - Anneaux et pattes pour bandoulière

Viva España un sac marin aux couleurs de l’Espagne – Anneaux et pattes pour bandoulière

Voici donc ma mission accomplie : un sac aux couleurs de l’Espagne, petit écrin prêt à recevoir le vrai cadeau, à savoir la BD « Les pieds noirs à la mer ».

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *