Un Romy rien que pour moi

de | 4 décembre 2016
Un Romy rien que pour moi

Un Romy rien que pour moi

Du retard dans les publications sad  Un Romy rien que pour moi a été réalisé en juin 2016 avec de la toile cirée car je n’avais pas réussi à trouver un coton enduit sympa à un coût raisonnable. Cette toile cirée provient de chez Centrakor et ne m’est pas revenue très cher, je m’en suis tirée pour à peu près 5 €.

Les Mavada addicts savent déjà qu’il s’agit d’un modèle de Edwige Foissac tiré de son ouvrage incontournable « Les sacs et pochettes à coudre de la Petite Cabane de Mavada ».

Facile à réaliser, ce sac est différent de ce que j’ai l’habitude de coudre. En plus, la toile cirée à motifs n’était pas facile à découper car il a fallu faire en sorte que les différentes pièces, notamment de la poche extérieure et du corps de sac soient bien raccordées. Pour le coup, je n’ai pas eu assez de tissu pour faire la seconde poche extérieure.

La particularité de ce sac réside dans son assemblage final. En effet, la doublure est à assembler au corps du sac au niveau des parementures de la fermeture éclair en effectuant une couture à la main à l’aide de petits points invisibles.

Je n’ai pas eu de difficultés à coudre la toile cirée mais pour éviter que les coutures patinent, j’ai quand même utilisé un pied en téflon.

La poche extérieure du sac est fermée par une pression en résine assortie aux couleurs de la toile cirée. La doublure est en coton mais les poches intérieures ont été réalisées dans un tissu contrasté à dominante rouge. Sur les côtés, une petite poche élastiquée permet de caser facilement de petits accessoires. Le passepoil noir appliqué sur tout le pourtour du sac apporte comme toujours une touche finale très pro.

C’est parti, voici des photos d’un Romy rien que pour moi

 

 

Please follow and like us:
0

2 réflexions au sujet de « Un Romy rien que pour moi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *