Sac marin pour la pêche en mer avec Kenny

de | 20 mars 2016
Sac marin pour la pêche

Sac marin pour la pêche

Alors qu’un samedi matin je faisais un tour au marché du village, une vendeuse m’interpelle au moment où je passe devant son stand. Elle vendait des toiles cirées et nappes en tissu et c’est vrai que certains articles semblaient intéressants, elle avait vraiment un grand choix à des prix attractifs. J’ai donc pris un peu le temps de regarder ce qu’elle proposait et suis tombée sur un modèle de nappe rectangulaire : un tissu imprimé à motifs marins (ancre, compas, phare) sur un fond blanc traversé de quelques rayures.  Je n’ai pas hésité une seconde car Kenny (c’est notre petit bateau) avait besoin d’une nappe pour recouvrir le plateau qui nous sert de table lorsqu’on pique-nique en mer.

Après avoir découpé la nappe fraîchement achetée aux dimensions du plateau, en forme de trapèze, il restait quand même pas mal de tissu et j’ai vite compris qu’il ne se passerait pas beaucoup de temps avant que je n’en fasse quelque chose. Et en effet, rongé par l’humidité et le sel, le sac du bateau dédié au matériel de pêche était mal en point : fermetures éclairs bloquées, tissu raide et poisseux, il n’était pas du tout agréable à manipuler.

Sac marin pour la pêche, zoom bordure poche extérieure

Sac marin pour la pêche, zoom bordure poche extérieure

Après l’achat de quelques petites fournitures sur le thème de la mer : galon rayé, ruban coquillages, cordon et œillets, me voilà prête à créer ce joli sac de pêche. J’ai associé au tissu coupé dans la nappe du simili cuir blanc et bleu assortis que j’avais dans mon stock. J’ai choisi d’utiliser le même tissu découpé dans la nappe pour réaliser la doublure, renforcée d’un molleton thermocollant que j’avais également en réserve et j’ai ajouté une proche intérieure zippée. La base du sac est un cercle découpé dans le simili cuir à partir d’une assiette d’environ 25 cm de diamètre. J’y ai inséré du passepoil bleu marine mais on ne le voit pas bien sur les photos. Pour les poches extérieures, j’ai découpé des motifs dans la nappe et reporté leurs dimensions dans du plastique cristal que j’ai cousus sur le corps du sac avant de le monter à la base. Les rubans et galons ont été cousus autour des poches de façon à faire une jolie finition des bordures et à cacher les piqûres du montage des poches. Pour fermer le sac, j’ai voulu solidifier la partie qui contient les œillets et j’ai donc rajouté une bande en simili

Sac marin pour la pêche, zoom sur anneau et mousqueton

Sac marin pour la pêche, zoom sur anneau et mousqueton

Sac marin pour la pêche, zoom mousqueton bandoulière

Sac marin pour la pêche, zoom mousqueton bandoulière

cuir, ce qui n’a pas facilité la pose des œillets car j’ai dû frapper très fort avec le marteau (oui, oui avec le marteau mais c’est bien ce qui est préconisé dans la notice) pour que l’outil fourni pour la pose puisse traverser et découper les différentes épaisseurs : simili cuir avant et arrière, tissu extérieur, doublure et molleton. La bandoulière est faite dans le même tissu extérieur et je l’ai montée grâce à des anneaux insérés dans des pattes en simili cuir posés à la base du sac et dans la couture latérale qui ferme le corps du sac. Un mousqueton a été inséré sur chaque anneau et j’ai posé des pressions résines pour fixer la bandoulière aux mousquetons plutôt que de la fermer par une couture.

 

Voici d’autres photos de ce sac marin pour la pêche en mer avec Kenny. Je vous renvoie sur le tuto du sac marin que j’avais déjà mis en ligne dans l’article les sacs, c’est pas que pour les filles. Les dimensions sont différentes mais la marche à suivre est identique.

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *