Mes expériences Plantain de Deer and Doe

de | 10 juin 2017
Mes expériences Plantain de Deer and Doe

Mes expériences Plantain de Deer and Doe

Mes expériences Plantain de Deer and Doe 1/2 

Si vous êtes une aficionada de la couture, vous avez certainement déjà cousu vous aussi le fameux Plantain, patron proposé gratuitement au téléchargement par Deer & Doe.
Il s’agit d’un incontournable. J’ai choisi de faire ce t-shirt dans sa version manches longues. Ce qui m’a plu dans ce modèle c’est l’ampleur que sa créatrice lui a donnée au niveau des hanches. Je trouve qu’il a un joli seyant, le côté évasé lui confère un tomber fluide très harmonieux. J’aime beaucoup, mais attention aux déconvenues si vous n’utilisez pas le type de tissu approprié et recommandé, à savoir un jersey avec 40-50 % d’élasticité ! Le problème c’est que je n’avais pas de jersey sous la main et que ce taux d’élasticité n’est pour ainsi dire jamais indiqué dans les magasins de tissu ou même sur les sites de vente en ligne. Pour le coup, j’ai réalisé mon premier plantain dans un tissu à mailles bordeaux légèrement chiné que j’avais choisi pour son caractère extensible.
Après avoir imprimé, découpé et assemblé mon patron en taille 36, j’ai épinglé les quatre pièces sur mon coupon et lancé mes ciseaux. J’ai utilisé une aiguille stretch pour les différentes coutures et ma foi cela s’est très bien passé même avec l’encolure que je redoutais tant celle-ci me semblait très technique. Les instructions sont vraiment très claires, il suffit de bien les suivre pour réussir son projet. Mais alors, qu’est-ce qui n’allait pas ? L’essayage ? Je n’avais pas encore Gertrude, mon assistante, et j’ai donc dû essayer directement sur moi. Déception, c’était trop serré ! Vite, vite, j’appelle au secours le découd vite. Heureusement, j’avais cousu avec un point droit classique sinon bonjour la galère pour défaire une couture spécial stretch ! J’ai donc repris les coutures en réduisant les marges, aussi bien sur les manches que sur les côtés. Résultat correct mais déception quand même car cela serre toujours un peu au niveau de la poitrine. Je reprends les instructions pour chercher la raison à mon souci et je vois qu’il est mentionné de prévoir une taille supérieure si l’on choisit un tissu différent, comme par exemple du molleton. J’aurais dû appliquer ce conseil avec mon tissu moins élastique que le jersey préconisé.
Ah ! j’aurais dû être plus attentive. Je le porte quand même ce plantain car au demeurant je l’aime beaucoup ! Mais, c’est en le sortant d’une lessive que j’ai enfin réalisé l’origine de mon problème. Ok, j’aurais dû le couper dans une taille supérieure, ça j’ai compris. Mais horreur, je viens de me rendre compte que j’ai coupé mon modèle dans le mauvais sens ! Oui, je n’ai pas respecté le sens du droit fil !! Incroyable !! Et oui, dans la précipitation j’ai oublié de vérifier le sens de mon tissu. Je comprends mieux aujourd’hui pourquoi ce tissu qui me paraissait extensible l’était au final si peu une fois l’ouvrage terminé. Je me serai donnée des claques !! Cela me servira de leçon, à l’avenir, je pense que je ne ferai plus ce type d’erreur.

 

Prochainement, l’expérience de mon 2ème plantain…

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *