Le sac de ville de Dame Valiste

de | 30 avril 2016
Mon 1er SAL : le sac de ville de Dame Valiste

Mon 1er SAL : le sac de ville de Dame Valiste

Grâce à Feedly, vous connaissez, non ? Pour ceux qui ne connaissent pas il s’agit simplement d’un outil qui permet de suivre les contenus de ses sites préférés. Il suffit d’entrer la liste des sites internet qui nous intéressent et à chaque connexion à Feedly, tous les nouveaux articles parus dans les sites sélectionnés sont affichés sous forme de liste. Il n’y a plus qu’à cliquer pour lire le nouveau post ou choisir d’entrer directement dans le site web concerné. C’est vraiment pratique et d’un gain de temps incroyable !

Pour en revenir à l’objet de mon post, je disais que c’est grâce à Feedly que j’ai pu avoir l’info que Dame Valiste lançait un SAL. Un SAL ? qu’est-ce-que c’est ? Et bien, il s’agit de l’abréviation de l’expression anglaise « Sew Along », signifiant « Coudre ensemble », c’est-à-dire réaliser un même modèle en suivant, étape par étape, les instructions données par celui qui organise le SAL. Je n’ai pas hésité longtemps à tenter l’aventure et me suis donc inscrite à celui-ci. Je vous invite à aller faire un tour sur son blog et vous comprendrez vite pourquoi j’ai été conquise : la forme du sac, les contrastes entre les différents tissus, la taille du sac et l’originalité du rabat composé de fronces m’ont tout de suite séduite.

La plus grande difficulté a été de choisir les tissus, difficulté d’autant plus grande que je tenais à les sélectionner à partir de mon stock car à la veille de partir quelques jours à Londres, je n’avais pas le temps de faire les magasins ni de commander sur internet des tissus assortis. Finalement, pour réaliser le sac de ville de Dame Valiste,  j’ai opté pour quatre tissus imprimés dont l’association me semblait convenir : petites grappes de fleurs blanches sur fond noir pour le rabat, petites fleurs grises et  noires sur fond blanc pour le bandeau destiné à la fermeture, petits cercles de fleurs blanches sur fond gris pour le corps du sac et petits pois blancs sur fond gris pour les côtés et la doublure.

Etape 1

La 1ère étape consistait à découper les pièces et à réaliser le rabat. Pas le temps de tergiverser puisque la technique des fronces que je ne maîtrise pas du tout est au programme de cette 1ère partie. Une fois les différentes pièces découpées, j’affronte donc l’étape du rabat froncé avec un peu d’appréhension quand même, vraiment pas sûre de mener à bien cette opération. Mais finalement pour avoir un bon résultat, il suffit de bien suivre les explications de Dame Valiste, de prendre son temps pour veiller à faire correspondre au mieux les plis du haut et du bas. J’ai transpiré 😆 OK, ce n’est pas parfait mais pour un premier essai c’est pas trop mal. Voyez-vous même sur la photo ci-dessous :

Mon 1er SAL : le sac de ville de Dame Valiste - Fronces rabat

Le sac de ville de Dame Valiste – Etape 1 : Fronces rabat

J’ai suivi scrupuleusement chaque étape de cette 1ère partie et je crois m’en être bien sortie. J’ai terminé celle-ci en appliquant de la ouatine légère sur l’envers de tout le corps du sac assemblé.Le sac de ville de Dame Valiste

Etape 2

Comme je n’étais pas à la maison quand la 2ème étape est sortie, j’ai pris du retard mais j’ai pu la terminer juste à temps, avant que Dame Valiste ne nous livre ses dernières instructions.  La 2ème partie consistait à réaliser la poignée et à assembler les pièces des côtés après les avoir découpées à partir du patron fourni dans le tuto.

Mon 1er SAL : le sac de ville de Dame Valiste - côtés

Voici l’ouvrage à la fin de la 2ème partie

Mon 1er SAL : le sac de ville de Dame Valiste - 2eme étape

Etape 3

La 3ème et dernière étape du SAL, c’est l’assemblage final et la pose du fermoir. Pas de difficultés particulières, si ce n’est de bien positionner les côtés dès le départ comme indiqué dans le tuto et de réaliser une surpiqûre avant de coudre à la main au point feston les bordures. Grande découverte pour moi, n’ayant jamais fait de broderie, je ne connaissais pas du tout ce point qui est pourtant très simple à réaliser.Mon 1er SAL : le sac de ville de Dame Valiste - Côtés, bordure point de feston

Je vous rajoute encore quelques vues de ce sac de ville : une vue de dos, une du devant et enfin un zoom sur le tourniquet. Il est joli n’est-ce pas ce tourniquet ?

Mon 1er SAL : le sac de ville de Dame Valiste - dos

Mon 1er SAL : le sac de ville de Dame Valiste - devant

Mon 1er SAL : le sac de ville de Dame Valiste - zoom fermeture tourniquet

Et pour voir les réalisations de ce SAL, rendez-vous sur le site de Dame Valiste à cette adresse

J’ai pris beaucoup de plaisir à confectionner le sac de ville de Dame Valiste et les échanges, entraide, encouragements et commentaires sur son blog sont vraiment motivants. Encore merci pour le partage 🙂

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *