Le joli sac-cabas de Louise

de | 14 février 2016
Sac cabas suédine bleue

Sac cabas suédine bleue

C’est Louise, du site « les lubies de Louise » qui m’a donné envie de réaliser ce premier sac-cabas  qu’elle présentait comme un projet facile à réaliser pour une débutante. De plus, son tuto est vraiment bien détaillé, il décrit clairement les différentes étapes et les illustrations aident grandement à la compréhension. La photo sur la disposition des anses m’a certainement évité de commettre des erreurs car je ne suis pas certaine que je les aurais positionnées ainsi. L’astuce pour donner de la profondeur au fond du sac est quelque chose qu’il faut s’approprier car cela permet de donner une touche finale bien plus sympa qu’un simple fond plat. J’ai poussé la hardiesse à ajouter un bouton pression aimanté de façon à pouvoir fermer un peu ce sac et pour finir et lui donner un look un peu plus fun, j’ai inséré sur  l’avant un petit bijou fantaisie composé d’une plume et de strass. zoom sur fantaisie sac cabas Louise

Comme j’ai aimé faire ce modèle, je me suis empressée d’en faire un second pour ma chère belle sœur Patricia dont l’anniversaire approchait. J’ai utilisé le même tissu extérieur, une suédine bleue achetée au magasin « le quartier des tissus » , doublé d’un plumetis bleu turquoise à pois blancs. Par contre, j’ai mis cette fois un galon pailleté plus large comparé à celui que j’avais utilisé pour le 1er sac et décidé d’en coudre aussi sur les anses. J’ai récidivé en dotant le sac d’une pression magnétique pour la fermeture et j’ai appris à créer une poche intérieure à fermeture éclair. J’avoue avoir bien galéré avant de la réussir, c’est le tuto « le casse-tête de la poche zippée » du blog   « c’est pas ma faute »

qui m’a sauvée et je la remercie pour cette aide providentielle car j’étais sur le point d’abandonner cette option. A noter que j’ai remplacé la bande d’entoilage préconisée par une bande découpée dans le même tissu que la doublure. Je trouve qu’ainsi les bordures de la poche zippée sont plus nets et c’est plus facile à ajuster, j’avais du mal à bien faire rentrer l’entoilage vers l’intérieur et un mince bord restait visible.

Le troisième exemplaire est réalisé en suédine marron sur lequel j’ai cousu sur la face avant deux bandes de ruban « fauve » et une seule sur le face arrière. Là aussi, j’ai inséré une pression magnétique et une poche intérieure zippée. La doublure intérieure est en coton marron uni. C’est le sac de Janine.

 

 

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *