La pochette de Ninou

de | 29 mai 2016
Sac finalisé4

La Pochette de Ninou

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas vu Ninou et je me faisais une joie de la retrouver pour une rencontre en tête-à-tête, entre filles uniquement. Au programme : petit resto, bavardages, confidences de nanas et balade dans les vieilles rues de Montpellier.  Pour cette sortie avec Ninou, un petit cadeau « Aiguilles et Myrtilles » était incontournable. Je souhaitais lui offrir une petit sac cousu main et c’est la veille de notre rendez-vous que j’ai attaqué la réalisation de cette petite pochette dont le modèle est, encore une fois, issu du livre d’Edwige Foissac « Les sacs et pochettes à coudre de la cabane de Mavada », comme déjà décrit dans un de mes premiers posts, je suis une véritable addict et suis même devenue membre des Mavada addicts, c’est dire ! Voici donc une description de la pochette de Ninou.

Tissus et passepoil choisis pour la pochette de Ninou

Tissus et passepoil choisis pour la pochette de Ninou

J’ai choisi les tissus dans une dominante noire : du simili cuir pour l’extérieur, un imprimé noir à petites fleurs blanches pour la doublure et la bandoulière, un joli passepoil argenté pour la bordure du rabat qui apportera une touche soignée à ce petit sac.

1ère étape : coudre la poche zippée sur la doublure

Pour faciliter l’organisation du rangement, j’ai ajouté une poche intérieure zippée. J’ai profité de prendre quelques photos lors de la confection de cette poche pour illustrer, pas à pas, comment procéder. Je posterai un tuto très prochainement, à suivre donc très bientôt.

Je me débarrasse toujours en premier de cette étape car même si je trouve qu’une poche intérieure zippée est indispensable à l’intérieur d’un sac, il s’agit d’une partie technique que je trouve plutôt rébarbative. Sans doute, en raison de mon impatience à voir aboutir mon nouveau projet. Par contre, quelle satisfaction quand la poche zippée est bien posée !

Intérieur côté dos poche zippée

 

2ème étape : réalisation du rabat

Il suffit de poser le passepoil sur la pièce destinée au rabat. On commence donc par coudre le passepoil sur le tissu intérieur, ici le simili-cuir noir, avant d’assembler le tissu imprimé qui sera la partie extérieure du rabat.

On peut ensuite procéder à l’assemblage des pièces extérieures qui vont  constituer le corps du sac.

3ème étape : La doublure

La doublure intérieure est assemblée de la même façon que la partie extérieure du sac mais il faut veiller à laisser une ouverture pour pouvoir retourner le sac terminé. Au préalable, les pièces de la doublure sont renforcées avec de l’entoilage  thermocollant type Vlieseline H250, ce qui confère au sac une bonne tenue.

4ème étape : La bandoulière

Bandoulière

Bandoulière

La bandoulière est confectionnée à partir d’une bande découpée dans le tissu imprimé, repliée à la façon d’un biais et surpiquée pour bien maintenir les côtés. Pour un plus grand confort de l’épaule, qui est bien trop souvent malmenée, j’ai choisi d’insérer à l’intérieur une bande en molleton et on voit vraiment la différence, au toucher comme à l’utilisation.

5ème étape : Assemblage final

Le sac est pour ainsi dire terminé. Il suffit maintenant d’assembler le tout et pour cette étape, il faut veiller à insérer du bon côté le rabat et la bandoulière pour être sûr d’avoir à la bonne place le côté du rabat extérieur. La doublure contenant la poche zippée se trouve du même côté que le rabat et la bandoulière.

6ème étape : La fermeture finale

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, j’ai opté pour une fermeture par pression résine. En effet, plus besoin de vanter les avantages des pressions en résine que l’on retrouve un peu partout dans la confection : vêtements, housse de couette, housse de coussin, et bien sûr accessoires. Simples et rapides à poser, elles sont d’une utilisation aisée et surtout quasiment inusables, elles durent très longtemps et résistent au lave-linge et sèche-linge. Un petit tuto est disponible sur ce site

Zoom passepoil et pression résine

Zoom passepoil et pression résine

Et pour finir,  il fallait bien sûr une petite pochette assortie. Conçue sur la même base que le sac, celle-ci se ferme également avec une petite pression en résine blanche, voilà le petit cadeau de Ninou est prêt !

La pochette de Ninou - Sac et pochette assortis

La pochette de Ninou

Pochette assortie ouverte

 

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *