Archives mensuelles : février 2016

Le jardin de Tagada

En 2012, suite à un événement familial douloureux, j’ai éprouvé un besoin immense de me replonger dans le passé et c’est naturellement que je suis retournée au « terrain de Papi », rebaptisé par Clément  « le jardin de Tagada ». J’aime m’y retrouver, c’est un endroit magique, où je me sens bien. Mon père y a passé tant de temps… Lire la suite »

Mon jardin sucré et salé

La cuisine a toujours tenu une grande place dans notre petite  famille. Que ce soit la pièce elle-même ou les plats cuisinés par notre mère, uniquement du fait-maison, bien entendu. Au moment des repas, 7 à table avec  mes parents, mes 4 frères et moi, je vous garantis que l’ambiance était plutôt animée, chacun voulant y aller… Lire la suite »

J’apprends à coudre : mes premiers pas

Voici donc une sélection de mes premières « vraies » réalisations en couture à partir du livre de Sylvie Blondeau « Mon atelier couture » déjà cité dans ma page Pourquoi ce blog ?  A noter que les patrons sont fournis en taille réelle, il suffit donc de les recopier par transparence avec tout simplement du papier à patron.… Lire la suite »

La frita pied noir

Comme promis, voici la recette de la frita pied noir. Si vous parcourez le net, vous découvrirez de nombreuses variantes de frita mais voici celle que faisait ma mère, originaire de Rio Salado, mais qui a longtemps vécu à Oran, où d’ailleurs mes deux frères aînés et moi-même sommes nés : Ingrédients : 4 ou… Lire la suite »

S’envoler avec mes petits dés à coudre

Dés, dé en bulles, bulles de savon.. ou encore… dés, dé confit, confiture… On pourrait continuer longtemps ainsi à jouer à la façon de Marabout, bout de ficelle… 🙂 En fait, cette histoire de dés remonte à longtemps déjà. J’avais pris l’habitude, lors de mes vacances en France ou à l’étranger, de ramener en souvenir de ces… Lire la suite »

Comment je me suis initiée au potager en carrés bio

Comme je le disais dans mon post « le jardin de Tagada », je me suis lancée dans la création d’un potager bio. C’est en commençant l’implantation de l’espace qui allait accueillir les fraisiers que j’ai été atteinte du virus du jardinage. Les odeurs de la terre qu’on retourne et de l’herbe fraîche coupée m’ont ramenée très loin en… Lire la suite »